Le survitrage de fenêtre: avantages et inconvénients

Depuis l’application de la RT 2012, la course à la performance énergétique est engagée, tout le monde est concerné, du moins tous les ménages qui envisagent de rénover leurs ouvertures et tous ceux qui construisent. Mais si l’on nous oriente bien volontiers vers du double vitrage ou du triple vitrage, les prix quant à eux, sont souvent un obstacle qui nous remet les pieds sur terre. Alors, comment améliorer les performances énergétiques de son logement sans se ruiner ? En optant pour du survitrage bien sûr !

Qu’est-ce que le survitrage ?

Le survitrage, c’est une lame de verre que l’on vient disposer en superposition au simple vitrage d’une fenêtre. C’est une technique qui permet d’accroitre les performances thermiques et acoustiques d’un simple vitrage, et ce, à moindre cout.

Le survitrage permet d’autre part d’éviter le remplacement complet d’une fenêtre, par une fenêtre avec du double vitrage par exemple, tout en étant en phase avec les exigences de la RT 2012.

baniere_horizontale_clique4

Les avantages du survitrage

Nous l’avons vu, le principal avantage du survitrage est qu’il permet d’accroitre les performances énergétiques de son logement à moindre coût, du moins comparé à du double vitrage ou du triple vitrage.

En effet, si vous possédez des fenêtres avec du simple vitrage, il vous suffit souvent de poser du survitrage pour être en conformité avec la réglementation thermique. Ce qui vous permet de faire rapidement des économies d’énergie, sans avoir à investir autant d’argent que pour du double vitrage ou du triple vitrage.

Rappelons qu’un double vitrage (ou triple) coute bien plus cher à l’achat (de 30% à plus de 60% plus cher en général) qu’un survitrage et que la main-d’œuvre (dont ont peu d’ailleurs se passer en optant pour du survitrage en kit ou démontable) coute également très cher.

Ainsi, sachant qu’un survitrage peut dans certaines circonstances être aussi avantageux sur le plan thermique que du double ou triple vitrage, et sachant que le survitrage coute moins cher (fourniture et/ou main-d’œuvre), il est important de bien définir ses besoins pour éviter des dépenses superflues.

En prenant soin d’étudier correctement ses besoins, on peut, en multipliant l’investissement au nombre de fenêtres d’un logement, rapidement arriver à économiser plusieurs centaines d’euros.

Les économies d’énergies ne seront pas celles qu’admet un double vitrage, mais le retour sur investissement sera quant à lui, souvent beaucoup plus rapide avec du survitrage. Tout dépend de l’isolation générale du logement (mur, toit, parois, etc.)

Les principaux inconvénients du survitrage

Si le survitrage semble avoir beaucoup d’avantages, il comporte tout de même quelques inconvénients qui ne sont pas à prendre à la légère.

Premièrement, le survitrage (sauf film survitrage), ne peut pas être installé sur n’importe quel support. On ne peut l’installer que sur des fenêtres en bois disposant d’un simple vitrage.

Deuxièmement, la taille de la fenêtre peut dans certains cas poser problème, car la surface maximale recommandée pour un survitrage est de 1,5 mètre carré (verre 6mm) et d’un mètre carré seulement si le survitrage est une lame de verre de 4 millimètres. Ceci laisse peu de marge sachant que nombre de fenêtres standards en bois dépassent ces dimensions.

Enfin, concernant le film survitrage, s’il est le plus simple à poser et beaucoup plus économique, ce dernier demeure peu efficace. Il faut donc réfléchir à deux fois avant d’investir dans un film de survitrage

Notre conseil: faites poser du double vitrage!

Sur le long terme et en raison des économies d’impôts vous serez gagnants

baniere_horizontale_clique4