Le triple vitrage: des performances supplémentaires

triple vitrage fenetre PVCOn ne présente plus les vertus du triple vitrage, car chacun sait qu’un triple vitrage est par nature plus isolant qu’un double ou simple vitrage. Pourtant, de nombreux facteurs influencent la performance d’un triple vitrage, qui peut finalement s’avérer moins efficace qu’un double vitrage ou moins rentable en tout cas. Tout dépend de l’isolation globale du logement, mais aussi des attentes de ses occupants sur le plan de l’isolation acoustique et/ou thermique.

Le triple vitrage offre-t-il de meilleures performances ?

Oui, mais sous certaines conditions, car si le triple vitrage présente les caractéristiques de performances thermiques et phoniques les plus élevées qui soient, à l’échelle d’un logement, le triple vitrage peut dans certains cas s’avérer inefficace, et même représenter un mauvais investissement.

En effet, la bonne isolation des fenêtres d’un logement ne repose pas que sur les performances thermiques et/ou phoniques d’un vitrage renforcé, il faut que l’ensemble de la fenêtre (cadre, châssis, vitrage) offre des performances élevées. Mais ce n’est pas tout, car si vos fenêtres présentent des performances élevées, les déperditions thermiques ne se produiront plus par vos fenêtres, mais directement par les parois de votre logement si ces dernières sont mal isolées. Pour éviter cela, les parois et autres points de déperdition énergétiques doivent présenter des performances d’isolation thermique et acoustique équivalentes aux fenêtres, sans quoi les déperditions énergétiques seront simplement délocalisées.

Le triple vitrage offre ainsi et effectivement des performances supplémentaires, mais son utilité ainsi que sa rentabilité ne sont avérées que s’il est installé dans un logement déjà bien isolé (maison BCC par exemple).

baniere_horizontale_clique4

Composition d’un triple vitrage

Un triple vitrage est composé de trois lames de verres séparés les unes des autres par des lames hermétiques d’air ou de gaz (Krypton, argon, etc.).

Le choix de l’épaisseur de chaque lame, tout comme leur composition (verre dépoli, feuilleté, etc.) dépend essentiellement des performances thermiques et phoniques recherchées. On peut ainsi ajuster les performances thermiques et phoniques selon les besoins, en réduisant ou augmentant l’épaisseur d’une ou plusieurs lames de verre, tout en tenant compte du type de verre utilisé (verre anti effraction, verre renforcé, etc.), et du gaz employé entre les lames de verre.

Le triple vitrage thermique, quel coefficient U, explication

Le triple vitrage thermique est spécifiquement conçu pour réduire le coefficient de transmission thermique, dit coefficient Ug. Cet indicateur fait uniquement référence aux performances du vitrage, et non aux performances thermiques à l’échelle de la fenêtre. Dans ce cas, c’est plutôt le coefficient Uw que l’on utilisera comme indicateur.

Pour un triple vitrage performant, le coefficient Ug doit être compris entre 0,9 (au mieux) et 1,80 (au pire).

Le triple vitrage phonique

Le triple vitrage phonique est un type de vitrage dont la composition privilégie les performances acoustiques, légèrement au détriment des performances thermiques. Au détriment, car l’amélioration des performances phoniques d’un triple vitrage repose majoritairement sur l’épaisseur des lames de verre situées côté intérieur et côté extérieur. L’augmentation de leur épaisseur réduisant l’épaisseur des lames d’air ou de gaz, les performances thermiques s’en trouvent amoindries, car sur le plan de l’isolation thermique, c’est avant tout l’épaisseur et les composés utilisés pour combler les espaces entre les lames de verre qui ont une incidence sur les performances de transmission thermique.

Pour un triple vitrage phonique, optez pour des lames de verre plus épaisses (de 2 à 4 millimètres en plus, côté intérieur, et extérieur).

Quand poser du triple vitrage, avantages et limites?

Rappelons que dans le cadre d’une amélioration des performances thermiques d’un logis, le triple vitrage ne s’impose pas toujours, hormis pour les maisons passives. Il n’est utile que si l’ensemble de la maison ou de l’appartement est correctement isolé, car si les ouvertures sont trop bien isolées, mais que les parois et châssis de fenêtres ou autres endroits où se produisent des déperditions thermiques ne sont pas très bien isolés, tous les transferts qu’empêchera le triple vitrage se produiront de toute façon par d’autres endroits.

En d’autres termes, et dans ce cas précis, le triple vitrage demeure un mauvais investissement, car n’oublions pas qu’ils coutent plus cher que du double ou simple vitrage.

En revanche, dans le cadre d’une amélioration des performances phonique, le triple vitrage est incontournable, car il atténue considérablement les nuisances sonores extérieures. L’épaisseur des lames de verre étant le principal facteur d’isolation acoustique, le triple vitrage phonique peut être une excellente alternative, à la fois pour ne plus entendre les bruits extérieurs, et pour améliorer les performances thermiques de n’importe quel logement, même mal isolé.

Prix moyen du triple vitrage

Très variables, les prix oscillent entre 100 €/m² et 180€/m². Tout dépend de l’épaisseur des verres et du gaz utilisé. Notez que certaines options peuvent être demandées (verre antieffraction par exemple). Dans ce cas, les prix peuvent atteindre les 300 euros le mètre carré.

Le plus simple reste de demander des devis, c’est gratuit rapide et sans engagement:

baniere_horizontale_clique4