Prix triple vitrage

Le triple vitrage est le plus performant qui soit sur le plan thermique, comparé au simple ou double vitrage. Mais ces performances ont un cout qui dans certains cas, ne justifie pas l’achat d’un triple vitrage. Le prix, s’il est déterminant, ne doit pas être l’unique élément de choix lorsqu’on parle de vitrage, car il ne faut pas oublier les économies d’énergies qu’apporte un bon vitrage, qu’il soit simple, double, ou triple. Voyons ce qu’il en est, et passons en revue quelques caractéristiques du triple vitrage pour mieux comprendre ce qu’impliquent les prix, et dans quels cas le triple vitrage s’impose.

baniere_horizontale_clique4

Performance thermique et prix du triple vitrage

  • Comptez entre 80€ et 250€ le mètre carré (jusqu’à plus de 300 euros le mètre carré) pour un triple vitrage thermique.

Pour savoir ce qu’implique cette fourchette de prix et savoir si du triple vitrage thermique s’impose, rappelons que pour mesurer les performances thermiques d’un vitrage, qu’il soit simple, double ou triple, on utilise le coefficient de transmission thermique Uw. Ce dernier doit être inférieur à 2,6 pour que le vitrage respecte les exigences de la règlementation thermique de 2012.

Et s’il est important de parler de ce coefficient, c’est parce qu’il est un critère qui influence beaucoup les prix du triple vitrage, c’est l’élément qui fixe les tarifs beaucoup plus élevés du triple vitrage comparé au double ou simple vitrage.

Mais, lorsqu’on sait que la plupart des doubles vitrages offrent un coefficient Uw avoisinant le seuil règlementaire (coefficient Uw inférieur ou égal à 2,6), et que le triple vitrage offre quant à lui des performances qui vont bien au-delà de ce seuil (de 0,6 à 1,8 en moyenne – coefficient Uw), on peut se demander à quoi sert un triple vitrage. En effet, sur le plan thermique et sur celui de la règlementation, un double vitrage suffit amplement.

Mais si le triple vitrage à de beaux jours devant lui malgré son prix élevé, c’est parce qu’il est indispensable pour les constructions BBC. Il est donc souvent incontournable.

Performance phonique et prix du triple vitrage

  • Comptez entre 150€ et 300€ le mètre carré (très variable selon les caractéristiques choisies et selon les fournisseurs) pour du triple vitrage phonique.

Pour savoir ce qu’implique cette fourchette de prix et savoir si du triple vitrage phonique s’impose, rappelons que de par sa composition, le triple vitrage offre déjà de bonnes performances sur le plan acoustique, mais en comparaison à du simple vitrage phonique, le prix du triple vitrage ne se justifie pas, du moins si l’aspect phonique est l’élément recherché lors de l’achat.

En effet, alors qu’un simple vitrage permet, selon le traitement qu’il a reçu et selon son épaisseur, de réduire de plus de 32 décibels la propagation des bruits extérieurs vers l’intérieur (et inversement), le triple vitrage offre des performances phoniques équivalentes, et souvent inférieures, mais pour un budget 2 à 4 fois plus important.

Il faut donc bien réfléchir avant d’acheter un triple vitrage dans le seul but d’améliorer les performances acoustiques de vos fenêtres.

baniere_horizontale_clique4

Alors, quel vitrage choisir ?

Pour faire un choix éclairé, vous devez déterminer si votre achat est motivé par le besoin d’une meilleure isolation thermique, phonique ou les deux. Vous pourrez ainsi mieux maitriser votre budget.

En effet, si vous rechercher uniquement à améliorer les performances thermiques de votre logement, le triple vitrage sera de rigueur, mais seulement pour votre logement BBC. Si l’isolation de votre maison ou appartement n’est pas optimale (mur, toit, sols, etc.), le triple vitrage ne vous permettra pas de faire suffisamment d’économies d’énergie pour amortir son prix d’achat (rapidement).

Le triple vitrage sera également un choix pertinent si vous souhaitez améliorer à la fois les performances thermiques de votre logement (même s’il n’est pas classifié BBC), et les performances acoustiques de vos fenêtres. Il vous suffira de demander des verres asymétriques avec des lames de verres plus épaisses. Les lames de gaz ou d’air s’en trouveront réduites, ainsi que les performances thermiques du triple vitrage, mais ces performances resteront suffisantes pour remplir les conditions de la RT 2012.

Ainsi, cet abaissement de performance thermique, couplée à une amélioration des performances acoustique rendra l’investissement dans du triple vitrage, rentable pour votre maison qui n’est pas dans la catégorie BBC, car qui dit moins de gaz isolant et vitrage plus épais, dit aussi moins de dépenses.

En résumé

Vous possédez un logement BBC ? Optez pour du triple vitrage thermique. Les performances acoustiques seront suffisantes.

Vous possédez une maison qui n’est pas dans la catégorie BBC ? Vous pouvez opter pour du triple vitrage phonique. Vous pourrez ainsi réduire les nuisances sonores tout autant que votre facture énergétique.

Vous voulez améliorer uniquement les performances thermiques de votre logement qui n’est pas BBC ? Orientez-vous plutôt vers du double vitrage phonique. Il sera plus avantageux à tout point de vue (budget, retour sur investissement, performances thermique et acoustique).